Évaluation

Évaluation


Dans le cadre de ses compétences professionnelles, le psychologue décide du choix et de l’application des méthodes et techniques psychologiques qu’il conçoit et met en œuvre. (Titre I, article 3 du code de déontologie des psychologues)

  • Echelle de dépression et d’anxiété ;
  • Tests professionnels ;
  • Bilan cognitif, test d’Efficience Intellectuelle (QI).

Plus qu’un chiffre, le test d’efficience intellectuel permet de définir un profil psychologique du patient, mettant en avant ses atouts, ainsi que ses difficultés dans différents domaines. Un test de QI est une mesure de l’efficience intellectuelle chez un enfant ou un adulte et la comparaison de ses résultats à ceux d’autres sujets du même âge. Cela donne une estimation des aptitudes intellectuelles d’un individu. L’intelligence sous-entendue est la capacité d’agir dans un but déterminé, de penser rationnellement et d’entrer efficacement en contact avec son environnement.

Tests projectifs et/ou de personnalité

  • Rorschach ;
  • Test des contes ;
  • TAT/CAT ;
  • Patte Noire ;
  • dessins de la maison/du bonhomme.

Ils visent à cerner le mode de fonctionnement psycho clinique individuel dans sa dynamique et/ou ses altérations.

Ils peuvent permettre d’explorer son image du corps, ses relations aux autres et aux objets, sa représentation de soi, l’activité fantasmatique, son rapport à la réalité…

Les tests sont choisis en fonction de l’âge du patient, du mode d’interaction privilégié du patient et ce que l’on souhaite explorer plus finement.

Bilan neuropsychologique et bilan clinique dans le cadre de détection des troubles spécifiques type « dys », fonctions exécutives, mémoire

  • Tour de Hanoï ;
  • WCST ;
  • Test de Stroop ;
  • Figure complexe de Rey…

Le bilan neuropsychologique vise à mettre en relation les différents aspects du fonctionnement mental avec les structures et le fonctionnement du cerveau. L’examen précise donc l’organisation cognitive et son éventuelle mise en cause dans les difficultés adaptatives et comportementales du sujet.

Le bilan clinique permet d’éliminer un trouble psychopathologique primaire pouvant être à l’origine des difficultés de langage de l’enfant.

Bilan mnésique

  • BFM de Signoret ;
  • CMS ;
  • MEM-III ;
  • MMSE ;
  • Test de l’horloge ;
  • Test des 5 mots ;
  • Questionnaire d’auto-évaluation de Mac Nair.

Evaluation du fonctionnement mnésique, des capacités d’attention et de concentration, ainsi que certaines formes d’apprentissages. Ce qui peut ainsi aider dans l’élaboration de programmes rééducatifs ou thérapeutiques.

Dépistage de la Maladie d’Alzheimer et troubles apparentés.